SAINT MENOUX ET SA DEBREDINOIRE                                                                                                                                                                                                                                                                                          
                                                                                                                                                                                            
Pour les
autres pages
Cliquez sur
le lien
---------------
page d'accueil ICI:

---------------
Le site
ICI :

---------------

blazon de l'Allier----- La débredinoire de Saint Menoux ---  blazon de l'allier

- St Menoux 03 Allier - ..
Les armes de l'Allier sont celles des ducs de Bourbon :
 d'azur semé de fleur-de-lys d'or à la bande de gueules brochant sur le tout.
________________________________________________________________


L'église de Saint Menoux (03) Allier
- L'Eglise de ST Menoux (03) Allier France -

p

Au VIIe siècle, un évêque irlandais (ou breton, selon les sources) dénommé Menulphe,
 passe par le village, alors nommé Mailly, et y rend son dernier soupir. Rapidement,
 des miracles se produisent et attirent une foule de pèlerins. La dépouille du saint
 est en effet réputée rendre leurs esprits aux personnes un peu dérangées. Le village
 est renommé Saint-Menoux et une abbaye de bénédictines est créée au Xe siècle pour
 accueillir les pèlerins.

 Le nom débredinoire provient du mot "bredin", qui signifie
 "simple d'esprit" en dialecte bourbonnais.

 Après d'importantes destructions et profanations à la Révolution, seule l'église subsiste.
 À l'intérieur, le sarcophage du saint contient encore une partie des reliques.

 Le sarcophage est percé sur le flanc d'un trou en demi-cercle, dans lequel les visiteurs
 viennent passer la tête pour y laisser leur "folie" ou tout simplement leurs maux de tête.
 Mais gare à ne pas toucher les bords du trou en passant sa tête, car la légende veut que
 celui qui le ferait récupèrerait toute la folie de ceux qui sont passés avant lui.


p

 L'histoire de Menulphe :


Un jour alors qu'il mendiait faute de nourriture, il frappa à une porte pour quérir
 un morceau de pain. La femme qui ouvrit, veuve et avec des enfants en bas ages qui
 fourmillaient autour d'elles, rétorqua que il n'y avait plus de pain dans la maison
 et qu'elle lui aurait donné volontiers une belle part de pain. de plus dit elle je
 n'ai plus de farine ( Menulphe était bien mal tombé .!) Et bien figurez vous qu'aux
 premier rayons du soleil la femme découvrit sa huche pleine de farine..
 
 Au bas de la rue qui, aujourd'hui, porte le nom de notre saint, il y avait une fontaine
 nommée «  le creux de Saint-Martin ». Tout le monde allait y quérir l'eau. Un matin ,
 un énorme serpent fut découvert au bord de la fontaine faisant fuir tous ceux qui venaient
 chercher de l'eau.

 Menulphe se rendit  auprès de la source   pris  le serpent au bout de son bâton et le
 jeta au loin en  : en déclamant :  Où tu tomberas, couleuvre sera..!
 Le serpent retomba loin ,de ce point de chute  naquit le village de Couleuvre.


La débredinoire dans l'église de ST Menoux
- La débredinoire dans l'église de Saint Menoux -

p


 De retour de Rome et très fatigué il décida de terminer son voyage dans le village de
 "Mailly sur Rose" maintenant "Saint Menoux". Ce vénérable personnage finit par mourir
 comme beaucoup d'autres. Pour comprendre l'histoire,il faut savoir que Menulphe
 qui allait devenir (Saint Menoux) avait pris sous sa protection un pauvre bougre  du
 nom de Blaise  qui était le souffre douleurs des gens du village et notamment des
 enfants. Une amitié profonde et sincère liait maintenant les deux hommes.

 Blaise ne comprit pas tout de suite que son maître était mort, il réalisa sans doute
 lorsque le cercueil fut déposé dans le cimetière du village. Il passa des nuits et des
 jours couché sur la tombe de son maître ,un peu comme un comme un animal de compagnie
 ayant perdu sa référence , Blaise avait pratiqué un trou dans le cercueil de son maître
 et prétendait communiquer avec lui. Après de multiples discussions avec les villageois
 et le curé notre Blaise voulait absolument rester "coller" à cette tombe. Devant tant
 d'amour le curé décida de faire construire une tombe spéciale , avec une extrémité
 permettant de parler avec le saint.

 De ce fait notre Blaise élut domicile au cimetière et resta  nuit et jour près du saint.
 Il restait de long moments à discuter par l'orifice de la tombe tant et si bien que l'on
 aurait pu craindre le pire pour son esprit. Il n'en fut rien. il était devenu un personnage
 équilibré, fidèle, simple et reconnaissant.

 C'est pourquoi après la mort de Blaise les parents emmenèrent leurs enfants "bredins"
 sur la tombe de Saint Menoux. Les "simplets" plaçaient leur tête dans ce fameux orifice
 espérant la guérison comme celle de Blaise le fidèle compagnon de Saint Menoux.


 Il y eut ainsi plusieurs guérisons constatées .